Les astuces pour garder la ligne pendant les fêtes

Rédigé par Myriam Michel le 23/12/2014 - Catégorie : Actualités, Santé
repas-noel-prise-poids

Comment se faire plaisir aux repas de fêtes de fin d’année sans pour autant risquer de prendre du poids ?

Comment éviter de prendre du poids lors des fêtes de fin d’année ?

Première situation : vous recevez et préparez le repas.

Avant de prévoir votre menu, posez-vous les questions suivantes :

  • Quels aliments plaisirs risquent de me faire prendre du poids ?
  • Quels aliments plaisirs je peux consommer sans prendre du poids ?
  • Comment modifier un plat sans en altérer le plaisir du goût ?

Après avoir répondu à ces questions par écrit, établissez votre menu sereinement.

Cela peut être l’occasion de découvrir ou faire découvrir des aliments « vivants », comme les graines germées (hypocaloriques et riches en minéraux). Et pourquoi pas des toasts de tartare d’algues (riches en minéraux et iode) ? Votre organisme vous en sera reconnaissant !
Il est vrai que les médias prônent l’opposé, plats riches en graisses saturées (crème de vache) et en sucres rapides (à l’origine de l’obésité).

Seconde situation : vous êtes invité et ne souhaitez pas annoncer que vous suivez un rééquilibrage alimentaire.

  • Faites preuve de stratégie, préparez vos excuses ;
  • Demandez le menu discrètement pour faire un choix avisé des aliments à consommer.

repas-noel-prise-poids

Exemples :

  • Vous aimez beaucoup la viande, pourquoi ne pas en reprendre et dire tout simplement à vos amis que « vous trouvez cette viande tellement savoureuse que vous souhaitez vous resservir… et tant pis pour le dessert » ?
  • Vous calculez toutes vos calories et préférez manger de tout en petite quantité… Dans ce cas pour éviter d’être resservie, vous direz simplement que vous êtes « une petite mangeuse, et que vous prenez le temps de savourer ».
  • Vous faites l’impasse sur le vin mais pas sur le dessert.
  • Vous êtes très gourmande. Pas de souci, faites-vous plaisir sur le dessert de vos rêves. En contre-partie, choisissez une entrée légère (fruits de mer, crudités) et un plat principal copieux en légumes, vous évitant ainsi l’apport des sucres lents (riz, pomme de terre…).
  • Vous avez envie d’une entrée très riche en graisses (foie gras par exemple). Dans ce cas, choisissez un dessert à base de fruits (sorbet, mousse de fruits, salade de fruits) et un plat principal riche en légumes et protéines plutôt maigres (volaille).

Tout se joue dans l’équilibre et le plaisir de votre assiette !

Analyser les résultats

Après les fêtes, n’oubliez pas d’analyser les résultats :

  • Si réussite, félicitez-vous.
  • Si résultat mitigé, analysez la situation sans culpabiliser et tirez-en une leçon.
  • Si échec, demandez-vous ce qui a manqué et quelle solution vous pourriez apporter la prochaine fois.

Le lendemain des repas festifs, pensez à consommer beaucoup de légumes et des protéines pauvres en graisse (volaille, poisson, légumineuses), ce qui permettra à votre foie de se reposer un peu !

Très bons préparatifs et joyeuses fêtes !

À propos de l'auteur

Myriam Michel

Consultante en nutrition-vitalité - En savoir plus sur l'auteur >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *